Histoire

Leffe, une tradition brassicole depuis 1240

Fondée en 1152, Notre-Dame de Leffe est une abbaye de chanoines prémontrés ; c’est-à-dire de religieux qui vivent dans le monde qui les entoure avec une attention particulière pour l’accueil et l’hospitalité.

Les nombreux pèlerins trouvèrent toujours porte ouverte à Leffe et en 1240, les chanoines décidèrent de bâtir une brasserie pour produire un breuvage sain et revigorant (nous étions en pleine période de maladies comme la peste et l’ébulliton de l’eau pendant la fermentation haute de la bière de Leffe tuait tous les microbes). Apès la Révolution, l’abbaye renaît en 1929 et reconstuit son église abbatiale dans l’ancienne grange, la belle église du XVIIIème siècle ayant été rasée. Chaque religieux a une tâche bien précise et s’engage à servir les paroisses.

L’abbaye de Leffe en 1740 du temps de sa splendeur : A l'avant-plan, on distingue le moulin au pignon à colombage qui utilise l'eau de la Leffe. On peut voir dans le fond à gauche, se faisant face, les deux forteresses ennemies: la tour Montorgueil et le château de Crevecoeur.Un Maître-Brasseur laïc travaillait pour l’abbaye et faisait une Leffe si délicieuse que les paroissiens de Leffe en oubliaient d’aller à l’office du dimanche préférant déguster une bonne Leffe. Le Père-Abbé dut intervenir énergiquement !

Fermées à la Révolution, l’abbaye et la brasserie semblaient n’être plus qu’un lointain souvenir quand en 1952, après le renouveau de l’abbaye depuis 1929, le Père-Abbé Nys et Albert Lootvoet décidèrent de renouer avec la tradition brassicole de Leffe et sa recette bien gardée pour offrir toute une gamme de bières de Leffe aussi délicieuses les une que les autres ! INBEV a repris le flambeau et s'attache à faire perdurer la tradition de la bière Leffe, fabriquée selon la même recette depuis 1240.